Les raisons de consulter un psychologue

Découvrez les différentes raisons et causes poussant à consulter un psychologue.

Le deuil

La perte d’un proche ou d’un être cher est une terrible épreuve pour nous tous, l’individu perd une partie du schéma de sa vie, une modification des habitudes et du train de vie, la perte d’une partie de soi-même, l’individu tombe dans une grande mélancolie. Néanmoins, le deuil est une étape qui ne dure pas. Il existe différentes phases dans le deuil : le choc, la colère, le marchandage, la dépression, pour arriver à l’acceptation et à faire s’estomper cette souffrance. Un psychologue peut aider à l’acceptation de la perte d’un proche.

Les Cauchemars

  • Le sujet se réveille brutalement et plusieurs fois durant la phase principal de sommeil, le sujet du rêve est le danger, la trahison, la survie…
  • le sujet se réveille rapidement et s’oriente rapidement après un cauchemar
  • Les rêves et les cauchemars sont issus de situations désagréables dans la vie d’ordre social,professionnel ou comportemental

Les cauchemars sont soignés via une thérapie comportementale et cognitive. Le but de cette approche est un soulagement rapide du patient. Mais cette thérapie demande par contre une importante volonté de changement. Le psy en ligne soigne en général facilement ce genre de cas.

La dépendance aux jeux

Voici les symptômes du jeu pathologique :

  • obsession par le jeu
  • nécessité de jouer avec des montants d’argent grandissants pour arriver à l’état d’excitation voulu
  • concentrations répétées mais inefficaces pour contrôler, diminuer ou arrêt de l’usage du jeu
  • émoi ou irritabilité lors des expériences de réduction ou d’arrêt de l’expérience du jeu
  • jeu pour fuir aux difficultés ou pour décharger une humeur dysphorique
  • tromper sa famille ou son praticien pour cacher l’ampleur réelle de ses habitudes de jeu
  • mettre en péril ou perdre une liaison passionnelle sérieuse, un travail ou des éventualités d’étude ou de carrière à cause du jeu
  • L’expérience du jeu n’est pas mieux retracée par un épisode déséquilibré

Aujourd’hui, il faudrait introduire également (dans l’encadrement du jeu maladif) : les jeux vidéo et dans une autre ampleur la cyberdépendance, bien que ces deux derniers couvrent des caractères psychopathologiques distinctifs. Le jeu maladif est soigné par un traitement comportemental et cognitif. Celui-ci comporte surtout une étude des pensées non-fonctionnelles et un réaménagement cognitif.

Dépression et anxiété

L’anxiété et la dépression sont des troubles répandus, dont de nombreuses personnes souffrent à certaines périodes de leur vie. L’anxiété est souvent assez bien identifiée par les personnes qui se plaignent de ressentir une inquiétude quasi permanente, d’avoir une sensation d’oppression, de souffrir de symptômes physiques, de troubles du sommeil, d’irritabilité… La dépression est plus difficile à identifier pour une personne en souffrant car elle peut s’être installée très progressivement et finir par être considérée comme un trait de caractère. L’intensité de la dépression est très variables et ses manifestations diverses. Voici quelques symptômes que l’on peut retrouver dans la dépression :

  • humeur triste et/ ou irritable
  • perte de plaisir
  • troubles du sommeil
  • manque d’énergie, de motivation
  • sentiment d’échec, culpabilité
  • diminution ou augmentation de l’appétit

Dépression et anxiété sont des troubles souvent associés.

Les bonnes pratiques d’un vrai psy

  • Ne donne pas de conseils
  • N’intervient pas dans votre vie privée
  • Ne vous impose pas de règle de vie
  • Se fait payer ce qui a été convenu
  • Ne vous rencontre jamais en dehors de son cabinet de consultation
  • N’a pas d’attitudes séductrices, ne cherche pas à vous draguer
  • Parle de façon claire, intelligible, sans utiliser de jargon psy
  • Ne tente pas de vous faire partager ses convictions et ses croyances
  • Passe plus de temps à vous écouter qu’à parler
  • N’exige pas que vous mettiez en place des changements non désirés dans votre vie
  • Vous reçoit dans un cadre sobre, sans coussins par terre et vapeurs d’encens
  • Pratique des tarifs raisonnables et adaptés à vos moyens

Mon psy est il un gourou ?

Si les explications vous paraissent très bizarres et ce que l’on vous demande vous semble dépourvu de sens ou avec une connotation magique : restez sur vos gardes. Un vrai psychologue se caractérise par sa sobriété. Il existe un moyen infaillible de voir si vous avez affaire à un « gourou » : le gourou ne supporte pas d’être critiqué et ne connaît jamais le doute, il a des certitudes absolues qu’il cherche à appliquer à ses « patients ».

Il va donc s’immiscer dans tous les domaines de la vie de ceux qui le consultent et se montrer extrêmement directif, voire autoritaire. Un thérapeute qui vous ordonne de divorcer, de changer votre façon de vivre, de changer de travail ou de déménager est à coup sûr un gourou. Le gourou utilise très volontiers le chantage affectif et la culpabilisation, le patient est ainsi constamment traité comme un enfant pris en faute.

Qu’est-ce que le numéro ADELI ?

Chaque psychologue a l’obligation de faire enregistrer ses diplômes auprès de l’Agence Régionale de Santé, qui lui attribue un identifiant unique, le numéro ADELI. Ce numéro protège contre l’usurpation du titre et l’exercice illégal de la profession. Cela permet aussi à l’usager de vérifier auprès de l’ARS que le psychologue qu’il souhaite rencontrer est bien diplômé en psychologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.